Que s’est-il vraiment passé dans la lagune de Bé

09/09/2011
Que s’est-il vraiment passé dans la lagune de Bé

La Commission «Vérité, justice et réconciliation» a poursuivi vendredi ses audiences publiques en évoquant les troubles de 1991 consécutifs au processus de démocratisation au Togo. A l’époque l’affaire de la Lagune de Bé (située à Lomé) avait fait grand bruit. L’opposition avait affirmé que des corps de militants assassinés avaient été retrouvés.

Dans un communiqué lu par le professeur Koffi Ahadzi (photo), rapporteur de la Commission, il ressort que le 11 avril 1991, 28 corps ont été repêchés dans la lagune. La CVJR dit avoir suivi un témoignage de Me Joseph Kokou Koffigoh, le Premier ministre de la transition à l’époque des faits.

"Il ressort de l'ensemble des dépositions ainsi que des auditions de ce jour, que les corps des victimes sont ceux des manifestants ou de passants, pris dans les opérations de maintien de l'ordre de l'époque" poursuit le communiqué. 

La CVJR se veut cependant très prudente. "(…) la commission tient à insister sur le fait que les audiences ne constituent qu'une étape de la recherche de la vérité (…) », souligne-t-elle. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.