Questions orales sur la vie chère

09/05/2008
Questions orales sur la vie chère

Une séance de questions orales a eu lieu hier à l'Assemblée entre les députés et le ministre du Commerce, Yantcha Yantchabré, sur la question de la vie chère au Togo. Le ministre a été interpellé sur  les mesures prises et sur celles à prendre pour endiguer le phénomène de la vie chère.  A terme des échanges, les sentiments sont partagés. « Nous sommes heureux de constater  que le gouvernement est ouvert au dialogue, nous en somme satisfaits » s'est réjouit Dama Dramani, président du groupe parlementaire RPT.

Son de cloche différent à l'UFC (opposition).  Patrick Lowson estime que les mesures présentées ne sont pas conformes aux attentes de la population. « Il y a certaines taxes que le gouvernement doit supprimer  pour soulager le peuple » a expliqué ce député UFC, président de la commission chargée des relations extérieures de l'Assemblée Nationale. Quant au président de l'Assemblée, il a souhaité que les autorités luttent contre la spéculation car « c'est la spéculation qui annihile les efforts du gouvernement » a estimé El Hadj Abass Bonfoh.

Depuis sa mise en place en octobre 2007, c'est la première fois que l'Assemblée Nationale initie une séance de questions orales.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).