Qui manoeuvre qui ?

05/01/2010
Qui manoeuvre qui ?

Lors des vœux à la Nation, le président Faure Gnassingbé avait annoncé que son gouvernement allait « en relation avec la famille, prendre les dispositions nécessaires pour le retour au Togo des restes du président Sylvanus Olympio, premier président du Togo afin que la Nation lui rende les honneurs dus à son rang ». Sylvanus Olympio est enterré au Bénin.
Curieusement, cette annonce ne semble pas réjouir l’UFC, le parti dirigé par son fils, Gilchrist Olympio, au contraire.
Dans un communiqué publié mardi, cette formation qualifie cette décision de "manœuvre électoraliste scandaleuse et inacceptable", la taxant d’"opération sordide, indécente et provocatrice".
Le texte se place pourtant sur le même registre soulignant que « Pour une véritable réconciliation, il faut passer "nécessairement" par des "réformes institutionnelles et constitutionnelles permettant des élections transparentes et crédibles, une procédure claire de proclamation des résultats, l’engagement solennel de remettre le pouvoir à celui que le peuple aura souverainement choisi à la présidentielle de 2010 et la fin de l’impunité".
L’UFC est elle même en manœuvre électorale sur ce sujet.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.