Qui manoeuvre qui ?

05/01/2010
Qui manoeuvre qui ?

Lors des vœux à la Nation, le président Faure Gnassingbé avait annoncé que son gouvernement allait « en relation avec la famille, prendre les dispositions nécessaires pour le retour au Togo des restes du président Sylvanus Olympio, premier président du Togo afin que la Nation lui rende les honneurs dus à son rang ». Sylvanus Olympio est enterré au Bénin.
Curieusement, cette annonce ne semble pas réjouir l’UFC, le parti dirigé par son fils, Gilchrist Olympio, au contraire.
Dans un communiqué publié mardi, cette formation qualifie cette décision de "manœuvre électoraliste scandaleuse et inacceptable", la taxant d’"opération sordide, indécente et provocatrice".
Le texte se place pourtant sur le même registre soulignant que « Pour une véritable réconciliation, il faut passer "nécessairement" par des "réformes institutionnelles et constitutionnelles permettant des élections transparentes et crédibles, une procédure claire de proclamation des résultats, l’engagement solennel de remettre le pouvoir à celui que le peuple aura souverainement choisi à la présidentielle de 2010 et la fin de l’impunité".
L’UFC est elle même en manœuvre électorale sur ce sujet.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.

Sport et développement en Afrique

Coopération

L’Allemagne va financer la construction d’équipements sportifs dans la région de la Kara (nord Togo). Il s’agit notamment de terrains de foot et de basket.