Qui sont vraiment les malfrats ?

27/10/2011
Qui sont vraiment les malfrats ?

Très en verve jeudi, le leader de l’ANC (opposition) Jean-Pierre Fabre (photo), a menacé de ne plus participer à aucune élection au Togo si la Cour constitutionnelle n’était pas dissoute.

«Si nous ne faisons pas sauter le verrou de la Cour constitutionnelle, point n’est besoin d’aller aux élections au Togo », a déclaré M. Fabre, ajoutant que «Tout parti politique qui veut se présenter aux élections au Togo a tout intérêt à la disparition de cette institution ». 

Refus d’accepter la candidature de Kofi Yamgnane à l’élection présidentielle de 2010 et exclusion des ex-députés UFC, ralliés à l’ANC, « la Cour constitutionnelle est le levier d’un complot minable ourdi par des petits malfrats pris la main dans le sac", affirme ce dirigeant politique. 

Enfin, Jean-Pierre Fabre accuse le président Faure Gnassingbé d’ « avoir organisé tout ce désordre auquel vient de mettre fin la Cour de justice de la Cédéao ». 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.