Qui sont vraiment les malfrats ?

27/10/2011
Qui sont vraiment les malfrats ?

Très en verve jeudi, le leader de l’ANC (opposition) Jean-Pierre Fabre (photo), a menacé de ne plus participer à aucune élection au Togo si la Cour constitutionnelle n’était pas dissoute.

«Si nous ne faisons pas sauter le verrou de la Cour constitutionnelle, point n’est besoin d’aller aux élections au Togo », a déclaré M. Fabre, ajoutant que «Tout parti politique qui veut se présenter aux élections au Togo a tout intérêt à la disparition de cette institution ». 

Refus d’accepter la candidature de Kofi Yamgnane à l’élection présidentielle de 2010 et exclusion des ex-députés UFC, ralliés à l’ANC, « la Cour constitutionnelle est le levier d’un complot minable ourdi par des petits malfrats pris la main dans le sac", affirme ce dirigeant politique. 

Enfin, Jean-Pierre Fabre accuse le président Faure Gnassingbé d’ « avoir organisé tout ce désordre auquel vient de mettre fin la Cour de justice de la Cédéao ». 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.

‘Notre rôle est de prévoir l’imprévisible’

Sport

Une large souscription publique a été lancée pour financer le parcours des Eperviers à la prochaine CAN. Certains protestent déjà.