Qui sont vraiment les malfrats ?

27/10/2011
Qui sont vraiment les malfrats ?

Très en verve jeudi, le leader de l’ANC (opposition) Jean-Pierre Fabre (photo), a menacé de ne plus participer à aucune élection au Togo si la Cour constitutionnelle n’était pas dissoute.

«Si nous ne faisons pas sauter le verrou de la Cour constitutionnelle, point n’est besoin d’aller aux élections au Togo », a déclaré M. Fabre, ajoutant que «Tout parti politique qui veut se présenter aux élections au Togo a tout intérêt à la disparition de cette institution ». 

Refus d’accepter la candidature de Kofi Yamgnane à l’élection présidentielle de 2010 et exclusion des ex-députés UFC, ralliés à l’ANC, « la Cour constitutionnelle est le levier d’un complot minable ourdi par des petits malfrats pris la main dans le sac", affirme ce dirigeant politique. 

Enfin, Jean-Pierre Fabre accuse le président Faure Gnassingbé d’ « avoir organisé tout ce désordre auquel vient de mettre fin la Cour de justice de la Cédéao ». 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Répondre aux défis de l'Afrique de l'Ouest

Cédéao

La 17e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao s’est achevée samedi soir à Lomé.

Jody Olsen n'est pas une inconnue à Lomé

Coopération

Jody Olsen a été nommé début janvier directrice générale des Peace Corps, les volontaires du Corps de la paix.

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation.