RAS à Bé

11/01/2013
RAS à Bé

La manifestation organisée vendredi par des opposants regroupés au sein d’un collectif dénommé «Sauvons le Togo» (CST) n’avait toujours pas démarré dans la matinée. Le point de rassemblement au Carrefour du marché de Bè – un quartier acquis à ce mouvement – était calme et surveillé de loin par quelques éléments de la police.

Le CST dénonce le processus électoral devant aboutir à des élections législatives et locales au premier trimestre et réclame au préalable un dialogue avec le gouvernement. L’année dernière, le pouvoir avait offert aux opposants de s’asseoir autour d’une table pour évoquer les réformes ; invitation toujours rejetée par plusieurs formations de l’opposition.

La police a interdit les marches prévues jeudi, vendredi et samedi car le collectif exige de terminer les manifestations à Déckon, cœur commercial de Lomé et théâtre de troubles en juin dernier.

Elle a proposé d’autres itinéraires, tous refusés par le CST.

L’objectif de ces opposants n’est pas de protester pacifiquement, mais de créer un climat de tension conduisant à des échauffourées avec les forces de l’ordre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Boko Haram et Ebola au menu du sommet d’Addis

Union Africaine

Le prochain sommet de l’Union africaine (UA) se déroulera les 30 et 31 janvier prochains à Addis Abeba. Mais les ministres des Affaires étrangères des pays membres sont déjà sur place pour le travail préparatoire.

Ebola : les leçons d’une tragédie

Santé

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu dimanche avoir été lente à réagir à l'épidémie d'Ebola, et que cela devrait lui servir de leçon pour l'avenir.

Début de saison

Sport

Le coup d’envoi du championnat de D1 sera donné le 15 mars prochain. Décision annoncée vendredi par le ‘comité de normalisation’ de la Fédération togolaise de football (FTF).

Aimes vise les 25.000 interventions d'ici 2 ans

Santé

Pour marquer son Xe anniversaire, l’ONG médicale togolaise ‘Aimes Afrique’ a mis les petits plats dans les grands en organisant pendant une semaine une série de manifestations destinées à mieux faire connaître ses actions.