RAS à Lomé

19/06/2012
RAS à Lomé

Lomé était parfaitement calme mardi en dépit de l’appel à manifester du collectif d’opposition «Sauvons le Togo».

Selon les informations recueillies auprès du directeur général de la gendarmerie il y a eu une tentative de regroupement d'une trentaine de jeunes aux environs de 10h à Gakpoto, dans le quartier de Bè, mais ils ont été aussitôt dispersés par les forces de l'ordre. 

Ces groupes mobiles avaient érigé des « barricades » faites de troncs d’arbre et de pneus. Tout a été nettoyé très rapidement par la police et les services de la voirie.

A Décon, haut lieu de la manifestation de la semaine passée, RAS.

"Les organisateurs n'ont pas informé les autorités sur une éventuelle marche. Par conséquent les forces de l'ordre et de sécurité ne peuvent pas laisser des gens troubler la circulation urbaine et l’activité commerciale", a indiqué un officier de gendarmerie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.