RAS à Lomé

19/06/2012
RAS à Lomé

Lomé était parfaitement calme mardi en dépit de l’appel à manifester du collectif d’opposition «Sauvons le Togo».

Selon les informations recueillies auprès du directeur général de la gendarmerie il y a eu une tentative de regroupement d'une trentaine de jeunes aux environs de 10h à Gakpoto, dans le quartier de Bè, mais ils ont été aussitôt dispersés par les forces de l'ordre. 

Ces groupes mobiles avaient érigé des « barricades » faites de troncs d’arbre et de pneus. Tout a été nettoyé très rapidement par la police et les services de la voirie.

A Décon, haut lieu de la manifestation de la semaine passée, RAS.

"Les organisateurs n'ont pas informé les autorités sur une éventuelle marche. Par conséquent les forces de l'ordre et de sécurité ne peuvent pas laisser des gens troubler la circulation urbaine et l’activité commerciale", a indiqué un officier de gendarmerie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vers un PGICT 2 ?

Environnement

Lancé en 2013, le PGICT, le projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres, pourrait avoir une suite.

Bon appétit !

Santé

La consommation des tilapias élevés au Togo est sans danger. Mise au point rendue nécessaire après la publication d'articles mensongers.

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Promouvoir les micro et petites entreprises en milieu rural

Développement

Le FIDA accompagne l'Etat dans le développement d'un programme destiné à aider les jeunes ruraux à créer des micro et petites entreprises.