Rappel à l’ordre

15/04/2010
Rappel à l’ordre

Les forces de sécurité sont intervenues mercredi soir au siège de l’UFC où elles ont procédé à de brèves interpellations et à quelques arrestations.

Les arrestations concernent surtout des éléments perturbateurs. « Il s'agit de jeunes qui sont venus des camps de réfugiés d'Agamé (Bénin) et d'autres pays étrangers, qui veulent semer le trouble. Pour nous, il est important d'agir », a expliqué le chef d'escadron de la gendarmerie, Amana Kodjo.
Le parti d’opposition entendait organiser une veillée pour dénoncer une nouvelle fois les résultats de l’élection présidentielle du 4 mars dernier.

Toutefois, les manifestations sont interdites en semaine pour ne pas gêner l’activité économique et la circulation des habitants. Des dispositions que ne pouvaient ignorer les responsables de l’UFC.


En revanche, la liberté de manifester est totale le week-end ; ce que ne se prive pas de faire ce mouvement avec des marches tous les samedis depuis plusieurs semaines.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.