Rappel à l’ordre

15/04/2010
Rappel à l’ordre

Les forces de sécurité sont intervenues mercredi soir au siège de l’UFC où elles ont procédé à de brèves interpellations et à quelques arrestations.

Les arrestations concernent surtout des éléments perturbateurs. « Il s'agit de jeunes qui sont venus des camps de réfugiés d'Agamé (Bénin) et d'autres pays étrangers, qui veulent semer le trouble. Pour nous, il est important d'agir », a expliqué le chef d'escadron de la gendarmerie, Amana Kodjo.
Le parti d’opposition entendait organiser une veillée pour dénoncer une nouvelle fois les résultats de l’élection présidentielle du 4 mars dernier.

Toutefois, les manifestations sont interdites en semaine pour ne pas gêner l’activité économique et la circulation des habitants. Des dispositions que ne pouvaient ignorer les responsables de l’UFC.


En revanche, la liberté de manifester est totale le week-end ; ce que ne se prive pas de faire ce mouvement avec des marches tous les samedis depuis plusieurs semaines.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.