Réaction attendue

11/01/2018
Réaction attendue

La démocratie a ses règles qu'il faut respecter

Pour la coalition de l’opposition, pas question d’organiser les élections prévues cette année. Il s’agit du scrutin législatif et local et sans doute d'une consultation référendaire. 

‘Nous demandons au gouvernement d’arrêter ce qui est en train de se faire là. On ne peut pas être dans une situation de crise et aller à des élections sans avoir réglé les problèmes internes. C’est du replâtrage, c’est une fuite en avant’, affirment les opposants ;

L’organisation de ces consultations est pourtant un impératif constitutionnel. Les députés – dont un bon nombre issus de l’opposition – sont élus pour 5 ans. Leur mandat s’achève en 2018, crise politique ou pas, il faut faire des élections.

La commission électorale (Céni) est à la tâche pour procéder à la révision du fichier électoral et pour l’installation des commissions locale. Processus tout à fait légal.

Du côté des opposants, on estime que les préparatifs en cours ‘ne feront qu’exacerber la crise’. Ils espèrent que le prochain dialogue permettra de parvenir à un consensus pour décrisper l’atmosphère.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.