Réaménagement du calendrier électoral

09/02/2013
Réaménagement du calendrier électoral

Prévues le 24 mars, les élections législatives seront sans doute repoussées. C’est ce qu’a laissé entendre la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Un retard imputable aux représentants des partis politiques qui n’ont toujours pas transmis la liste de ceux qui les représenteront au sein des Comités des listes et cartes (CLC). De fait, le recensement électoral ne pourra démarrer le 18 février comme cela avait été planifié.

« La Céni constate que le  retard pris par les partenaires influe sur la mise en œuvre et entraîne ipso facto, le réaménagement du calendrier des activités », écrit Angèle Dola Aguigah, la présidente de l’institution dans une note adressée aux formations politiques.

La fiabilité du processus repose justement sur la qualité du fichier électoral, la transparence dans le dépouillement et la traçabilité dans la transmission et la centralisation des résultats. La Céni ne veut donc pas agir dans la précipitation, mais au contraire tout mettre en œuvre pour parvenir à un scrutin, libre et transparent. Des conditions essentielles pour une démocratie apaisée au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Jody Olsen n'est pas une inconnue à Lomé

Coopération

Jody Olsen a été nommé début janvier directrice générale des Peace Corps, les volontaires du Corps de la paix.

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Semences israéliennes pour tomates togolaises

Coopération

Le Togo et Israël renforcement leur coopération dans la recherche agricole. Les tests sur la tomate s'annonce très encourageants.