Recette québécoise pour le Togo ?

05/12/2011
Recette québécoise pour le Togo ?

L’ancien Premier ministre du Québec (2001-2003), Bernard Landry (photo), était lundi l’invité d’honneur d’un séminaire organisé par le ministère de l’Economie et des Finances pour les hauts cadres de l’administration.

"Cet échange s'inscrit dans le cadre de la politique de renforcement des capacités initiée par le gouvernement, sous l'impulsion du chef de l'Etat qui a compris très tôt que l'un des facteurs déterminants du développement est la ressource humaine bien formée", a expliqué Adji Otèth Ayassor, le ministre de l’Economie et des Finances, à l’ouverture des travaux.

M. Landry a axé sa présentation sur le thème du patriotisme dans la gouvernance et le développement économique des pays émergents. Il a souligné que le Togo pouvait s’inspirer du modèle québécois.

Selon l’ancien Premier ministre, le succès du Québec s’explique par une répartition judicieuse des ressources de l'Etat, par le développement du secteur privé et par la promotion de la culture. 

"C’est très bien de mobiliser des ressources pour faire fonctionner l'Etat, mais ces ressources doivent être réparties de façon judicieuses pour renforcer le pouvoir d'achat de la population dans un élan de solidarité », a souligné Bernard Landry. 

Ce professeur d’économie, diplômé de l’Université de Montréal, a rappelé que tout Etat devait nécessairement s’appuyer sur un secteur privé dynamique, s’il voulait que sa politique ait un véritable impact.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.