Réconciliation et élection

01/02/2010
Réconciliation et élection

La « Commission Vérité, Justice et Réconciliation » (CVJR) poursuit sa campagne d’information. Principale préoccupation de l’institution : garantir un scrutin dans la paix.
Lundi, elle a reçu les journalistes pour écouter leur point de vue.
« A quatre semaines de l’élection, la CVJR ressent l’obligation d’intensifier sa campagne de mobilisation pour appeler les médias à adopter une attitude responsable face aux grands enjeux qui nous attendent », déclare Mgr Nicodème Barrigah, président de la Commission.
Théoriquement, la CVJR est censée faire la lumière sur les crimes politiques commis au Togo de 1958 à 2005, mais pas de s’occuper des élections. Toutefois, « Sans avoir reçu un mandat explicite dans ce sens, notre institution considère comme un devoir incontournable le fait d’intégrer dans son agenda la préparation de l’élection présidentielle », explique Mgr Barrigah.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.