Recours à l'article 144 ?

19/09/2017
Recours à l'article 144 ?

Dama Dramani

Les députés ont adopté mardi par vote secret le projet de loi sur la révision constitutionnelle. 62 voix pour et 1 abstention.

En l’absence des députés de l’opposition, le quota requis des 4/5 n’a pu être atteint.

‘Le vote est acquis à la majorité des 2/3. Cela oblige le gouvernement à en tirer toutes les conséquences, à savoir le recours au référendum afin de redonner la parole au peuple souverain’, a déclaré Dama Dramani, le président de l’Assemblée nationale.

Selon l’article 144 de la constitution, ‘un projet ou une proposition de révision est considéré comme adopté s’il est voté à la majorité des quatre cinquièmes (4/5) des députés composant l’Assemblée nationale. A défaut de cette majorité, le projet ou la proposition de révision adopté à la majorité des deux tiers (2/3) est soumis au référendum. Le président de la République peut soumettre au référendum tout projet de loi constitutionnel’. 

Pour le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi, ‘cela ouvre la voie à cette disposition afin de sceller définitivement le processus de réforme’.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.