Recours à l’intimidation

09/04/2014
Recours à l’intimidation

Jean-Pierre Fabre, le leader de l'ANC

Il y a une extrême nécessité à ouvrir le dialogue sur les réformes politiques. En tout état de cause, l’Assemblée nationale n’est pas le cadre approprié pour démarrer les discussions sur l’Accord politique global (APG). C’est ce qu’a indiqué mercredi Jean-Pierre Fabre (ANC, opposition).

Pour l’ex-lieutenant de Gilchrist Olympio, les choses sont claires : le dialogue ne peut pas passer par l’Assemblée. Il critique au passage le pouvoir en affirmant que ‘si on est majoritaire dans un pays, tout n’est pas permis’.

Faute d’avoir satisfaction, Jean-Pierre Fabre menace de faire appel à la rue pour exercer les pression nécessaires afin d’obtenir le dialogue. Un procédé qu’il utilise à l’excès depuis la création de sa formation. Ses amis du CST ont annoncé l’organisation d’une manifestation d’’avertissement’ samedi prochain à Lomé.

Drôle de comportement pour celui qui se présente comme étant le chef de l’opposition parlementaire. Aux Togolais de choisir par l’intermédiaire de leurs députés ; rien ne peut être imposé par l’intimidation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.