Recours à l’intimidation

09/04/2014
Recours à l’intimidation

Jean-Pierre Fabre, le leader de l'ANC

Il y a une extrême nécessité à ouvrir le dialogue sur les réformes politiques. En tout état de cause, l’Assemblée nationale n’est pas le cadre approprié pour démarrer les discussions sur l’Accord politique global (APG). C’est ce qu’a indiqué mercredi Jean-Pierre Fabre (ANC, opposition).

Pour l’ex-lieutenant de Gilchrist Olympio, les choses sont claires : le dialogue ne peut pas passer par l’Assemblée. Il critique au passage le pouvoir en affirmant que ‘si on est majoritaire dans un pays, tout n’est pas permis’.

Faute d’avoir satisfaction, Jean-Pierre Fabre menace de faire appel à la rue pour exercer les pression nécessaires afin d’obtenir le dialogue. Un procédé qu’il utilise à l’excès depuis la création de sa formation. Ses amis du CST ont annoncé l’organisation d’une manifestation d’’avertissement’ samedi prochain à Lomé.

Drôle de comportement pour celui qui se présente comme étant le chef de l’opposition parlementaire. Aux Togolais de choisir par l’intermédiaire de leurs députés ; rien ne peut être imposé par l’intimidation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.