Redevance sur l’éclairage public

12/07/2012
Redevance sur l’éclairage public

Pour financer la modernisation et l’entretien du réseau d’éclairage public, le gouvernement souhaite instaurer une redevance, a indiqué mercredi le ministre des Mines et de l’Energie, Dammipi Noupokou.

Plus de 140 Km d’éclairage public ont été réhabilités ou construits à Lomé et dans le pays.

Reste à pérenniser ces installations. La contribution des usagers pour appuyer les collectivités territoriales au paiement partiel des consommations est donc indispensable, souligne M. Dammipi.

A cet effet, un Comité de gestion de la redevance pour l’éclairage public (CGREP) a été créé en février 2011.

La redevance doit permettre aux collectivités d’apurer une partie des arriérés des factures de consommation, de faire face à la maintenance du réseau d’éclairage public et d’étendre le réseau dans les localités des collectivités.

Ces questions ont fait l’objet d’une communication lors du conseil des ministres qui s’est déroulé mercredi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.