Régime présidentiel tempéré

05/11/2010
 Régime présidentiel tempéré

Le Comité de suivi de l’accord UFC- RPT, présidé par Gilchrist Olympio, s’est réuni jeudi à Lomé. Ouattara Fambaré Natchaba et Pascal Bodjona, pour le RPT et Me Djovi Gally, pour l’UFC ont pris part aux discussions.
Des discussions qui ont porté sur l’analyse profonde de l’histoire politique du Togo.

Le Comité a opté pour un régime présidentiel tempéré.

«Dans ce type de régime, le président de la république nomme librement le Premier ministre et met fin à ses fonctions. Le parlement conserve la plénitude de ses prérogatives du vote de la loi et de contrôle de l’action du gouvernement », lit-on dans le communiqué final.

Sur la création d’un Sénat, le Comité de suivi a recommandé sa mise en place dès le lendemain des élections locales.

Le comité demande également au gouvernement de veiller à ce que les discussions en vue de l’adoption du statut de l’opposition soient finalisées. Il propose dans ce cadre d’améliorer l’ensemble de la législation en matière de financement public des partis politiques.

«Le Comité de suivi se félicite des récentes nominations intervenues dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord UFC- RPT et encourage le gouvernement à poursuivre le processus », souligne le communiqué signé par Gilchrist Olympio.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.

Visite à Lomé d'un officiel bissau-guinéen

Cédéao

Aristides Da Silva, ministre d’Etat de Guinée Bissau et porte-parole du gouvernement a été reçu mardi par le président Faure Gnassingbé.