Règles et codes des réseaux sociaux

12/12/2013
Règles et codes des réseaux sociaux

Facebook, Twitter, Google+, Tumblr n’auront bientôt plus de secrets pour les députés togolais. Il ne s’agit pas tant de maîtriser leur fonctionnement en expert, mais plutôt d’être en mesure de répondre aux accusations récurrentes véhiculées sur ces plateformes très populaires par des citoyens à la fibre antiparlementaire. Au passage, les élus pourront informer, de manière exhaustive, des activités du Parlement et du travail mené dans chaque circonscription.

C’est l’objet de la formation dont ils bénéficient depuis jeudi. Elle est assurée par des spécialistes de l’APF (Assemblée parlementaire de la Francophonie). Il s’agit de Xavier Priollaud, administrateur du Département multimédia de l’Assemblée nationale française, de Jean Dumas, directeur de la communication à l’Assemblée nationale du Québec et d’Israël Guebo, un journaliste-blogueur.

‘La communication est au cœur de la perception de l’action politique. Les réseaux sociaux sont les vecteurs de lisibilité et de visibilité de l’action parlementaire. Cette formation va permettre aux députés de comprendre les enjeux, les avantages et les limites des réseaux sociaux. (…)’, explique Mireille Eza, directrice de Noria.

Ce programme répond aux besoins en renforcement des capacités en matière de production, de gestion et de diffusion de l’information législative interne de certains parlements francophones du Sud, dont celui du Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !