Relever le défi de la parité

04/01/2013
Relever le défi de la parité

La parité homme/femme en politique est souvent évoquée par les leaders de partis, mais rarement appliquée. Le Togo entend réserver le même nombre de sièges aux deux sexes pour les fonctions électives. A l’initiative du président Faure Gnassingbé, un projet de loi sera prochainement soumis à l’Assemblée. Il en a fait l’annone fin décembre devant le corps diplomatique.

Quelques jours plus tard, plusieurs milliers de femmes étaient réunies à Lomé à l’initiative du Réseau national des femmes africaines ministres et parlementaires (REFAMP), une organisation panafricaine créée en 1995.

« La parité est un droit pour les femmes ; il faut maintenant le concrétiser. Les femmes doivent se mettre ensemble pour élaborer des stratégies et affronter ce défi. A cet égard, les femmes togolaises peuvent s’inspirer de ce qui a été fait au Sénégal », a indiqué Mémounatou Ibrahima, porte-parole REFAMP-Togo

Le Togo veut aller plus loin que l’ONG qui préconise 30% de postes électoraux pour les femmes.

De son côté, la ministre de la Promotion de la femme, Patricia Dagban-Zonvide, a indiqué que la parité ne serait pas une illusion au Togo. « La parité deviendra une réalité ici », a-t-elle lancé sous les vivas des participants.

Le projet de loi qui sera prochainement à l’examen devra toutefois éviter les écueils, comme celui de la discrimination positive, pour ne prendre en compte que les qualités morales et professionnelles des femmes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

300 millions pour la réconciliation

Coopération

La Délégation de l’Union Européenne au Togo va subventionner pour 300 millions de Fcfa 26 projets élaborés par des organisations de la société civile en faveur de la réconciliation nationale.

KR 2013 : 2e vague

Coopération

Une nouvelle cargaison de riz estimée à près de 3 milliards de Fcfa a été offert mercredi par le gouvernement japonais dans le cadre du Kennedy Round (KR) 2013. 

72 milliards pour un Togo plus moderne

Développement

L’Union européenne a consacré 72 milliards de Fcfa depuis 7 ans pour la modernisation des infrastructures.

Faire de l’UEMOA un modèle d’intégration

Coopération

Le président Faure Gnassingbé et ses homologues d’Afrique de l’Ouest assistent lundi à Ouagadougou (Burkina Faso) au XXe anniversaire de la création de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).