Relever le défi de la pauvreté et de la misère

27/01/2010
Relever le défi de la pauvreté et de la misère

Le Premier ministre Gilbert Houngbo (photo) a ouvert mercredi à Lomé un colloque national sur le « Pacte mondial pour l’emploi et sur la mise en œuvre du programme pays pour le travail décent ».
Premier du genre en Afrique de l’ouest, la rencontre de Lomé réunit les experts du BIT (Bureau international du travail), de la Cédéao, de l’UEMOA et du Togo.
« Le Togo a montré sa volonté d’assurer de meilleures conditions de travail à la jeunesse. C’est une démarche que nous appuyons totalement», a indiqué Adrienne Diop, la Commissaire de la Cédéao, chargée du Genre et du développement.

« Il ne peut y avoir de prospérité partagée et durable sans emplois productifs et sans système de protection sociale généralisée. Le présent colloque a justement pour objectif de nous permettre, en tant qu’acteurs du développement, d’apporter notre contribution à la définition des mécanismes de gestion et de cogestion des intérêts légitimes des acteurs du monde du travail » a déclaré Gilbert Houngbo.
C’est le défi de la pauvreté et de la misère que le chef du gouvernement entend relever au Togo.
« Il s’agit pour nous d’ajouter une pierre d’angle pour la reconstruction de notre édifice commun où la misère, la pauvreté et la précarité n’auront plus de place et où les hommes et les femmes de bonne volonté vivront et travailleront dignement » a conclu le Premier ministre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.