Rencontre gouvernement-opposition

05/07/2013
Rencontre gouvernement-opposition

Plusieurs partis de l’opposition, qui réclament une amélioration du cadre électoral avant le scrutin du 21 juillet, doivent se retrouver vendredi après-midi avec le gouvernement sous l ‘égide de Mgr Nicodème Barrigah, président de la Commission ‘Vérité, justice et réconciliation’.

Les représentants de la France, de l’Allemagne et de l’Union européenne au togo assisteront aux discussions.

‘Si le minimum exigé n’est pas fait, nous ne serons pas obligés d’aller aux élections la corde au coup. Nous ne sommes pas des agneaux et on n’ira pas se sacrifier’, a déclaré ce matin Dodji Apévon, le président du CAR, membre de la coalition ‘Arc en ciel’.

Certaines formations demandent une meilleure représentation au sein des Commissions électorales locales (Céli) et dans les bureaux de vote.

Il est à signaler que des partis de l’opposition ont mis un point d’honneur à ne pas siéger à la Commission électorale nationale indépendante (Céni), en charge de l’organisation du processus.

Si ‘Arc en ciel’ se dit prêt à discuter avec le gouvernement, du côté de l’ANC et du CST on indique ne rien attendre de la rencontre. Certains responsables du Collectif ont même appelé au retrait des listes avant l’ouverture de la campagne, parlant de ‘mascarade électorale’.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.