Rendez-nous nos motos !

27/02/2011
Rendez-nous nos motos !

Jean-Pierre Fabre (photo), le chef de l’ANC, conditionne sa participation au dialogue inclusif, proposé par le chef de l’Etat, à l’acceptation par le pouvoir de sept préalables. C’est ce qu’il a indiqué samedi à ses militants.
Les exigences portent, notamment, sur le retour à l’Assemblée des 9 députés exclus, sur la création d’un groupe parlementaire ANC, sur la libération sans conditions de Kpatcha Gnassingbé et de tous les détenus politiques ou encore sur la réouverture immédiate des trois radios privées fermées par l’ART&P ; sans oublier … la restitution des motos saisies aux sympathisants de l’ANC lors des récentes manifestations.
« Si toutes ces conditions sont remplies ce sera la preuve de la bonne foi du régime et on verra s’il faut aller maintenant dialoguer », a déclaré M. Fabre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.