Reniement d’engagements moraux

10/02/2014
Reniement d’engagements moraux

Des révélations embarrassantes pour l’ANC. Dans un mémorandum publié sur son site, l’Union des forces de changement (UFC) explique en détail le processus de dialogue avec le pouvoir entamé dès 2007, au lendemain des législatives.

 Des discussions engagées et assumées à l’époque par ceux qui sont aujourd’hui les dissidents de l’ANC comme Jean-Pierre Fabre, Patrick Lawson, Georges Lawson, Eric Amerding, notamment.

A l’époque, Gilchrist Olympio (photo), président de l’UFC ne faisait que de brèves apparitions au Togo. Le parti était piloté au quotidien depuis Lomé par ses collaborateurs.

Il est évident que l’ANC préfère aujourd’hui garder le silence sur cette période pour afficher la posture d’une formation inflexible à toute discussion avec le pouvoir. 

‘(…) l'accord historique UFC-RPT est l'aboutissement d'un long processus de négociations  auxquelles ont activement pris part tous les cadres de l'UFC devenus aujourd'hui membres de l'ANC et les plus virulents  détracteurs de cet accord historique du 26 mai 2010, présentant toutes ces démarches politiques comme une démarche personnelle du président de l'UFC,  nonobstant le fait que selon nos statuts, une seule personne ne peut prendre une telle initiative qui engage la vie de tout un parti, voire de la nation’, souligne le Bureau directeur de l’UFC.

Pour l’UFC, l’'intoxication du peuple togolais à laquelle se livre l’ANC relève du reniement d’engagements moraux et juridiques dûment consignés par écrit, du parjure, de la trahison, du coup d'état, de l’ingratitude et du parricide’.

Lire le mémorandum

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).