Rentrée parlementaire

06/04/2011
Rentrée parlementaire

La rentrée parlementaire s’est déroulée mardi à Lomé en présence de plusieurs délégations étrangères dont celles du Burkina, du Mali et du Gabon.
Les députés ne vont pas chômer puisque 46 textes de lois leur seront soumis en plus des questions au gouvernement et des séminaires prévus.
Un incident a émaillé la séance de rentrée. Une dizaine de députés non-inscrits, mais favorables à l’ANC (un parti extraparlementaire) ont quitté l’hémicycle lors du discours du président Abbas Bonfoh.
 «Nous voulons marquer le coup pour dire à Abass Bonfoh notre ras le bol. Nous exigeons le retour des députés exclus et qu’on nous autorise à créer un groupe parlementaire ANC », a expliqué Ségla Amoussou, porte-parole des députés « rebelles ».
Plusieurs députés élus en 2007 sous l’étiquette UFC ont décidé de rallier l’ANC, une formation rivale créée récemment. Ce qui a entrainé leur exclusion de l’Assemblée ; ils avaient d’ailleurs signé en 2007 un engagement moral leur interdisant la transhumance.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.