Respect de la constitution

12/02/2013
Respect de la constitution

Invité mardi de Victoire FM, Pascal Adoko, membre de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA, opposition extra-parlementaire), a accusé le pouvoir « de vouloir organiser à pas de charge les législatives sans un minimum de consensus ». Il réclame l’ouverture 

d’un dialogue politique.

« Le gouvernement doit organiser un dialogue et qu’ensemble, on trouve des mécanismes pour organiser des élections transparentes », a-t-il expliqué.

Il est étonnant que la CDPA appelle de ses vœux à un dialogue qu’elle a toujours refusé. 

On fera également remarquer au responsable de cette formation que l’organisation des élections est un impératif constitutionnel. Tout Etat se doit de les organiser dans un délai légal raisonnable et le Togo ne fait pas exception à la règle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !