Respect de la constitution

12/02/2013
Respect de la constitution

Invité mardi de Victoire FM, Pascal Adoko, membre de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA, opposition extra-parlementaire), a accusé le pouvoir « de vouloir organiser à pas de charge les législatives sans un minimum de consensus ». Il réclame l’ouverture 

d’un dialogue politique.

« Le gouvernement doit organiser un dialogue et qu’ensemble, on trouve des mécanismes pour organiser des élections transparentes », a-t-il expliqué.

Il est étonnant que la CDPA appelle de ses vœux à un dialogue qu’elle a toujours refusé. 

On fera également remarquer au responsable de cette formation que l’organisation des élections est un impératif constitutionnel. Tout Etat se doit de les organiser dans un délai légal raisonnable et le Togo ne fait pas exception à la règle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.