Respecter les institutions

06/12/2012
Respecter les institutions

Tous dans la rue samedi prochain pour défendre la constitution. C’est le mot d’ordre lancé jeudi par le Mouvement M150 qui entend s’«opposer aux manœuvres du collectif Sauvons le Togo qui tente de semer la confusion en remettant en cause la légitimité et la légalité du maintien des députés».

Pour le M150, « le CST s’inscrit dans une logique dangereuse pour le fonctionnement normal des institutions, donc pour la paix sociale. »

Dans un délibéré rendu mi-novembre, la Cour constitutionnelle a indiqué que les députés restaient en fonction jusqu’aux prochaines élections législatives et plus précisément jusqu’à la prise de fonction de leurs successeurs.

L’article 52 précise d’ailleurs que « les membres de l’Assemblée nationale et du Sénat sortants, par fin de mandat ou dissolution, restent en fonction jusqu’à la prise de fonction effective de leur successeurs ».

Certains opposants ne l’entendent pas de cette oreille au mépris des textes en vigueur.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.