Responsabilité partagée

15/01/2016
Responsabilité partagée

Un volontariat sans exclusion

Jusqu’à présent, le programme de volontariat ne s’adressait qu’aux jeunes diplômés et constituait à la fois une première expérience professionnelle et un tremplin vers le monde du travail.

Mais le ministère du Développement à la base a décidé de ne laisser personne au bord du chemin.

C’est pourquoi il a ouvert ce dispositif aux jeunes déscolarisés. Le premier contingent de 1166 volontaires est impliqué depuis vendredi dans des travaux communautaires : enlèvement des ordures, assainissement, collecte des sachets plastiques, salubrité publique, préservation de l’environnement dans différents quartiers de Lomé., etc…

Ce programme bénéficie du soutien du PNUD.

‘Ces jeunes ont fait le pari ede se mettre au service de leur nation. Leur choix doit nous interpeller et nous rappeler que l’essor du Togo est une responsabilité partagée’, a déclaré Victoire Dogbé-Tomegah, la ministre du Développement à la base lors de la cérémonie qui s’est déroulée à Haoussa-Zongo (banlieue nord de Lomé)

La contribution des volontaires est essentielle, ils sont la voie des communautés à la base. Le volontariat ouvre la voie à une participation accrue des citoyens au processus de développement. Les efforts du Togo en ce sens sont salués au plan national et international’, indiqué de son côté Khardiata Lo N’diaye, la représentante du PNUD à Lomé.

Le millier de jeunes travaillera pour les Comités de développement des quartiers et pour les comités villageois de développement.

Des formations continues seront assurées en parallèle afin de faciliter leur insertion professionnelle au terme de leur mission de volontaires. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.