Retour au calme

19/08/2017
Retour au calme

Gaz lacrymogène contre les casseurs dans le centre de Lomé

Des incidents ont été signalés samedi à Lomé, Sokodé et Kara en marge de manifestations organisées par le PNP (Parti national panafricain), un petit parti d’opposition créé il y a 3 ans.

Dans la capitale, les policiers ont du faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants et les casseurs.

Un itinéraire avait été proposé par le ministère de la Sécurité, mais les organisateurs sont passés outre. Plusieurs interpellations ont eu lieu. 

Un canon à eau de la gendarmerie en intervention

Le PNP exige le retour à la constitution de 1992 et le vote pour la Diaspora.

Réagissant aux incidents, son président, Tikpi Atchadam, a déploré 'le caractère arbitraire de la gouvernance et le refus de la liberté de manifestation du régime en place’.

Le calme est revenu dans l'après-midi.

En ne respectant pas l'itinéraire, les responsables de cette formation ont sciemment créé les conditions propices à ces violences. Une stratégie calculée pour tenter de supplanter les autres partis de l'opposition qui peinent à mobiliser.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.