Rétroviseur

21/12/2008
Rétroviseur

Normalisation avec les bailleurs de fonds, apurement progressif de la dette, mise en Œuvre des grands chantiers de modernisation de la santé, de l'éducation ou de la justice ; démocratie apaisée. Le président Faure Gnassingbé affiche un bilan largement positif au terme de cette année 2008. Le coup de sifflet marquant le retour des partenaires étrangers a été donné quelques semaines après la tenue des législatives en octobre 2007. Jugé « libre et transparent » par la communauté internationale, ce scrutin a marqué la reprise de la coopération interrompue en 1993.

Tout au long de l'année 2008, l'Union européenne, la BAD, le FMI, la Banque mondiale, la France, les Etats-Unis, la Chine ou l'Allemagne ont annoncé l'octroi d'aides à long terme et ponctuelles et d'importantes remises de dettes.De quoi faciliter la mise en Œuvre des programmes gouvernementaux en matière d'infrastructures, d'hôpitaux, d'écoles ou de commerce.

Précieuse, l'aide internationale n'est pourtant pas suffisante et le Togo devra compter aussi sur lui-même pour se développer. Mais déjà les premières améliorations sont visibles, et ce n'est qu'un début.

Sur le plan politique, la démocratie s'est solidement ancrée. Les débats souvent passionnés à l'Assemblée nationale, où siège l'opposition, illustre ce nouveau climat. A cet égard, députés de la majorité et de l'opposition font remarquer que le parlement n'est plus une simple chambre d'enregistrement.

Sur le plan diplomatique, Faure Gnassingbé, s'est forgé l'image d'un leader discret, responsable et expérimenté. Des qualités reconnues et saluées à Paris, Berlin, Washington ou Beijing.

Enfin l'image internationale du Togo s'est grandement améliorée. Essentiel pour séduire les investisseurs étrangers.

Certes, la tâche reste immense et il faudra encore beaucoup d'argent et d'énergie pour redresser le pays. Mais en regardant dans le rétroviseur, Faure a de quoi être satisfait.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.