SCAPE : ce qui marche et ce qui coince

14/01/2016
SCAPE : ce qui marche et ce qui coince

Croissance en hausse, inflation maîtrisée

Le Conseil national de pilotage des politiques de développement (CNPPD) a tenu jeudi sa session en présence du Premier ministre, de plusieurs membres du gouvernement et des représentants des partenaires techniques et financiers (France, UE, PNUD, Allemagne, Etats-Unis, …).

Cette réunion est destinée à examiner les résultats obtenus par la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE) en 2014. Des résultats connus depuis novembre dernier.

La SCAPE couvre la période 2013-2017. Elle comprend 5 axes, le développement des secteurs à fort potentiel de croissance, le renforcement des infrastructures économiques, le développement du capital humain, la protection et de l’emploi, le renforcement de la gouvernance et la protection d’un développement participatif, équilibré et durable.

En 2014, les résultats enregistrés sont globalement positifs, mais des progrès restent à accomplir.

Les obstacles identifiés sont liés au faible niveau des ressources entraînant la réduction systématique des crédits alloués aux différents secteurs, la lenteur dans la mise en œuvre du processus de décentralisation, le faible alignement du budget d’investissement et d’équipements sur les priorités de la stratégie.

Des recommandations ont été formulées allant dans le sens de la valorisation du potentiel de mobilisation des ressources internes et externes et de l’alignement des ressources budgétaires sur les priorités de la SCAPE.

Tour à tour,  les représentants du secteur privé, de la société civile, des partenaires techniques et financiers ont félicité le gouvernement pour les résultats déjà engrangés et se sont engagés à accompagner le pays dans la réforme structurelle de son économie.

En 2014, le Togo a affiché des résultats macroéconomiques plutôt satisfaisants : croissance de 5,9% (5,4% en 2013), inflation contenue à 0,2%, déficit budgétaire maîtrisé et solde courant de la balance des paiement sréduit à -10,3%.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.