Sagbo : « Le sens du pardon »

11/02/2008
Sagbo : « Le sens du pardon »

Une messe d'action de grâce a été célébrée samedi à Bruxelles, à l'occasion du troisième anniversaire de la mort du président Gnassigbé Eyadema du Togo, décédé le 5 février 2005 à Lomé. Des dizaines de membres de la communauté togolaise, ainsi que de nombreux invités, parmi lesquels des diplomates de l'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, ont assisté à ce culte concélébré par un prêtre congolais et un autre belge.

S'adressant à l'assistance, l'ambassadeur du Togo en Belgique, Félix Kodjo Sagbo (photo), a rendu hommage au président défunt qui, a–t-il dit, "était animé par un profond sens du pardon".Il a ainsi tenu à rappeler, comme pour illustrer ses propos, la grâce accordée par le président Eyadema à un militaire qui avait pourtant attenté à sa vie.

"Il (Eyadema) ordonna simplement que le soldat soit exclu de l'armée parce que le condamné, dit-il, était ++un mauvais tireur++", a-t-il déclaré.

Dans son homélie, le prêtre belge a demandé à l'assistance de prier pour que soit développé le sens du pardon, nécessaire pour une véritable réconciliation nationale au Togo.

Une cantatrice japonaise a animé le culte avec des chants grégoriens.

Après la messe, une collation a rassemblé Togolais et invités dans une salle de la Paroisse Notre Dame de la Réconciliation.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.