Sagbo : « Le sens du pardon »

11/02/2008
Sagbo : « Le sens du pardon »

Une messe d'action de grâce a été célébrée samedi à Bruxelles, à l'occasion du troisième anniversaire de la mort du président Gnassigbé Eyadema du Togo, décédé le 5 février 2005 à Lomé. Des dizaines de membres de la communauté togolaise, ainsi que de nombreux invités, parmi lesquels des diplomates de l'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, ont assisté à ce culte concélébré par un prêtre congolais et un autre belge.

S'adressant à l'assistance, l'ambassadeur du Togo en Belgique, Félix Kodjo Sagbo (photo), a rendu hommage au président défunt qui, a–t-il dit, "était animé par un profond sens du pardon".Il a ainsi tenu à rappeler, comme pour illustrer ses propos, la grâce accordée par le président Eyadema à un militaire qui avait pourtant attenté à sa vie.

"Il (Eyadema) ordonna simplement que le soldat soit exclu de l'armée parce que le condamné, dit-il, était ++un mauvais tireur++", a-t-il déclaré.

Dans son homélie, le prêtre belge a demandé à l'assistance de prier pour que soit développé le sens du pardon, nécessaire pour une véritable réconciliation nationale au Togo.

Une cantatrice japonaise a animé le culte avec des chants grégoriens.

Après la messe, une collation a rassemblé Togolais et invités dans une salle de la Paroisse Notre Dame de la Réconciliation.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.