Saine émulation

13/02/2013
Saine émulation

Les députés ont apporté mercredi une série de modifications à la loi sur les communications électroniques votée en décembre 2012. En ce qui concerne l’attribution les licences telecom, le ministère des Télécommunications garde la main sur l’ensemble du processus, : appels à concurrence, instruction du dossier qu’il peut , le cas échéant, déléguer à l’Autorité de régulation.

La loi prévoit désormais que les fréquences radioélectriques nécessaires aux réseaux de radiodiffusion sont assignées par l’Agence nationale du spectre des radiofréquences dont l’un des représentants sera issu du ministère de la Communication.

La ministre des Télécommunications, Cina Lawson (photo), s’est félicitée de l’adoption du texte en soulignant que les députés confirmaient leur adhésion à la stratégie du gouvernement de promouvoir les nouvelles technologies.

Le vote ce matin à l'Assemblée

«Vous donnez ainsi quitus au gouvernement concernant l’important chantier engagé pour la modernisation de ce secteur », a déclaré Mme Lawson.

Le président de l’Assemblée nationale, Abass Bonfoh, a souligné pour sa part que la loi permettrait «une stimulation de la concurrence, la baisse  des prix et une émulation de la communication au Togo ».

La modification s’imposait car il fallait éviter un conflit de compétence entre le ministère et l’Autorité de régulation, a-t-il ajouté.

Depuis son entrée au gouvernement, Cina Lawson n’a cessé de militer en faveur d’une baisse des prix des tarifs téléphoniques ; elle y est parvenue auprès des deux opérateurs. Parallèlement, elle souhaite offrir le haut débit au plus grand nombre de Togolais, notamment aux étudiants, en étendant les raccordements et en incitant les fournisseurs d’accès à proposer des formules économiques.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !