Sans poids ni foi

09/03/2015
Sans poids ni foi

Olympio brasse du vent; les Togolais ont d'autres priorités

Le Monde-Afrique, version thématique et numérique du quotidien français consacre lundi un portrait à Alberto Olympio, fondateur du Parti des Togolais. Curieux choix car cet informaticien ne pèse rien sur la scène politique locale. Cet ex-candidat à la présidence de la République – il n’a pas déposé son dossier à la Céni – profite de cette tribune inespérée et complaisante pour livrer des informations fantaisistes.

Au moins 30% de faux électeurs sont inscrits sur les listes électorales, affirme-t-il, ‘des morts, des enfants mineurs, des étrangers et des doublons’.

Se donnant un statut de martyr, Olympio explique que la procédure judiciaire dont il est l’objet est une machination destinée a le faire fuir du pays car la classe politique a peur de lui !

Alberto Olympio prend ses désirs pour des réalités.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.