Santé de la femme : le gouvernement renforce son dispositif

30/07/2016
Santé de la femme : le gouvernement renforce son dispositif

Les femmes sont mieux accompagnées

La Journée de la femme africaine se déroule ce samedi.

Le ministère de l’Action sociale, de la Promotion de la femme organise depuis le début de la semaine toute une série d’évènements liés au thème 2016, ‘Santé de la femme et de la jeune fille, une priorité pour l’atteinte des objectifs du développement durable’ (ODD).

Samedi, la ministre Tchabinandi Yentcharé-Kolani a rendu un hommage aux femmes togolaises et rappelé les initiatives lancées par le gouvernement via CARMMA.

Cette campagne d’accélération de la réduction de la mortalité maternelle et néonatale en Afrique est un dispositif efficace qui propose la  prise en charge de la césarienne à 90%, des conseils en matière de reproduction, la distribution des moustiquaires imprégnées et la prise en charge du traitement de la fistule obstétricales, notamment. Tous ces services sont gratuits.

Selon les derniers chiffres publiés par le ministère de l’Action sociale, le taux de mortalité maternelle est de 401 pour 1000, celui de la mortalité infantile est de 49 pour 1000, en réduction de près de 30%.

Des résultats encourageants même si Tchabinandi Yentcharé-Kolani reconnaît que le Togo n’est pas arrivé au bout du chemin.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.