Santé et accès à l’eau potable !

30/12/2011
Santé et accès à l’eau potable !

L’accès à l’eau potable pour tous au Togo, c’est l’ambition de Zakari Nandja (photo), le ministre de l’Eau et e l’Assainissement.

"Nous avons réalisé plus de 800 forages en 2011 ; nous allons faire davantage en 2012", assure le ministre.

Republicoftogo.com: Quels sont vos vœux et vos espoirs pour 2012 ?

Zakari Nandja: Mes voeux vont d'abord à la population et particulièrement à celle vivant en milieu rural à l'intérieur du pays. Je lui souhaite la santé et l'accès à l'eau potable. 

Le chef de l’Etat, lors de la campagne électorale de 2010 avait dit qu'il voulait offrir de l'eau et le bien être à chaque togolais où qu'il soit. 

En 2012, nous espérons réaliser un certain nombre de forages pour tenir les objectifs du millénaire pour le développement. 

Plus de 800 forages ont été réalisés au cours de cette année, nous avons espoir de faire mieux en 2012. 

Nous pensons à la fois à l'eau potable et à l'assainissement, car les deux vont de paire. 

Nous devons tout faire pour préserver l'eau potable et oeuvrer à vivre dans un milieu sain. 

A l'arrivée au pouvoir du président Faure Gnassingbé en 2005, le taux de couverture en eau potable était de 26% ; il est aujourd'hui de 42%. 

Notre objectif est d’atteindre 64% en 2015. Je pense qu'avec beaucoup de volonté, nous y arriverons.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.