Sauve qui peut !

24/01/2014
Sauve qui peut !

Dans les rangs du Collectif d’opposition ‘Sauvons le Togo’, ce n’est pas la franche camaraderie. L’une de ses dirigeants s’en prend plein la figure depuis plusieurs mois. La victime ? Agbéyomé Kodjo, leader du parti Obuts.

Il est accusé par ses amis de jouer double jeu en tentant de se rapprocher du pouvoir. On lui prête également l’intention de se présenter à l’élection présidentielle de 2015 ; une initiative qui déplait fortement à Jean-Pierre Fabre autoproclamé ‘candidat naturel’ de l’opposition en raison du score obtenu lors des législatives.

Certains leaders du CST accusent même, certes à demi mot, Agbéyomé Kodjo d’avoir pris une part active dans l’organisation des incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé en janvier 2013.

L’ambiance est lourde. On ignore pour le moment quelle sera l’attitude de l’ancien Premier ministre. Va-t-il rester au sein du Collectif malgré les critiques sévères ? Reprendra-t-il sa liberté dans la perspective des présidentielles ? 

Les semaines qui viennent devraient apporter un début de réponse.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.