Sauve qui peut !

04/04/2012
Sauve qui peut !

Des organisations de défense des droits de l’homme regroupées au sein d’une coalition appelée ODDH et des partis politiques de l’opposition se sont regroupés pour former le collectif « Sauvons le Togo ! ».

Une version à peine modernisée du FRAC puisqu’on y retrouve Jean-Pierre Fabre de l’ANC, Agbéyomé Kodjo d’Obuts et Sursaut Togo de Kofi Yamgnane. Autres membres, le Pacte Socialiste pour le Renouveau le CAR ou encore la CDPA.

Le mot d’ordre de ce groupement hétéroclite est simple : sauver le Togo !

Mais de quoi ? Des violations massives des droits de l’homme et de la gestion opaque des ressources publiques, affirment les animateurs.

«Nous voulons mettre fin  à la gabegie, à la concussion et au népotisme », explique Me Gil Bénoît Afangbedji, membre du collectif.

Dimanche prochain, les Togolais sont invités à s’associer à une journée de « jeûne et prière » pour « laver le sang qui a souillé la terre togolaise ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.