« Sauvons le Togo » douché à Lomé

12/06/2012
« Sauvons le Togo » douché à Lomé

Le collectif d’opposition «Sauvons le Togo», qui hier encore se targuait de pouvoir rassembler 500.000 personnes dans les rues de Lomé à l’occasion de la manifestation du jour, a été douché. Au sens propre d’abord avec la pluie qui s’est abattue sur le cortège, mais au sens figuré également avec quelques centaines de marcheurs seulement.

Quoi qu’il en soit, la manif s’est déroulée globalement dans calme encadrée par les forces de l’ordre. 

"Certains jeunes ont tenté de semer le bordel en lançant des pierres aux forces de l'ordre, mais nous avons pu contenir la situation", a expliqué un officier de police. Des gazs lacrymogènes ont été tirés pour disperser des groupes de casseurs très mobiles qui s'en sont pris à l'entreprise Amina, à des commerces à proximité et à des véhicules en stationnement.

Des groupes de casseurs provoquent la police pendant la manifestation

Ce collectif regroupe des partis d’opposition et des ONG hostiles au pouvoir. Il réclame le retour à l’Assemblée des ex-députés UFC, l’abrogation des lois électorales récemment adoptées et la mise en œuvre rapides des recommandations de la Commission nationale des droits de l’homme.

Ce rassemblement hétéroclite est un levier exploité par certains membres de l’opposition à l’approche des élections législatives afin de créer une tension artificielle.

Le Togo doit organiser en octobre prochain un scrutin législatif et local.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.