Scrutin historique pour l’avenir du Togo

05/01/2013
Scrutin historique pour l’avenir du Togo

La cohabitation entre la majorité et le principal parti de l’opposition a permis une transformation du paysage politique togolais et une relance de l’économie, écrit en substance Gilchrist Olympio (photo) dans un message adressé aux militants et sympathisants de l’Union des forces de changement (UFC) à l’occasion de la nouvelle année.

« Le travail de l’UFC continue de faire valoir les intérêts premiers du peuple togolais dans les débats et l’action du gouvernement de cohabitation qui dirige le pays depuis l’accord de Mai 2010 », écrit M. Olympio qui souligne que malgré les imperfections et la fragilité du processus constant de négociation et de compromis, ce travail difficile a permis d’accomplir plusieurs avancées concrètes qui transforment petit à petit le quotidien de la population.

Et le leader de l’UFC de citer la rénovation du réseau routier, l’adduction d’eau, l’énergie, l’industrie, les télécommunications, le contrôle des finances publiques, la réforme du système judiciaire, … 

« Nous avançons… plus lentement que nous le souhaitons, mais surement », constate Gilchrist Olympio.

Dans son message, le président de l’UFC évoque la tenue des prochaines élections législatives et locales.

« (…) nous exhortons toutes les couches de la population à prendre part à ce scrutin historique primordial pour l’avenir du Togo », écrit-t-il. 

« Après plusieurs décennies de recul socio-économique, politique, et moral, je vois aujourd’hui se dessiner de façon de plus en plus palpable un futur prospère. La nuit s’estompe lentement et la lumière d’un futur ensoleillé émerge petit à petit, même si nous avons encore beaucoup de brouillard à traverser sur le sentier du travail », conclut le président de l’UFC.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Rendez-vous au village

Culture

Le King Beach Village a ouvert ses portes vendredi à la plage de Lomé à l’occasion des fêtes de fin d’année. 

Les syndicats ne font pas recette

Social

Si au Togo les syndicats font beaucoup de bruit, notamment ceux de la fonction publique, le nombre d’encartés reste très faible, moins de 3% des travailleurs.

Championnat de badminton à Lomé

Sport

Le ‘Badminton Country’ se déroulera les 20 et 21 décembre à Lomé. 16 badistes togolais, béninois, chinois et indiens s’affronteront dans le cadre de cette compétition régionale.

Edem Kodjo revient en librairie

Culture

‘Et demain l’Afrique’, l’ouvrage de référence publié en 1985 par Edem Kodjo, ancien Premier ministre togolais, va connaître une seconde jeunesse.