Sécurisation des zones frontalières

13/05/2017
Sécurisation des zones frontalières

Frontières poreuses

La première opération de sécurité conjointe entre le Togo et le Bénin s’est achevé vendredi.

Elle a mobilisé des centaines de policiers, de gendarmes, de douaniers et de militaires des deux pays déployés à la frontière dans la zone de Zou, des Collines et de Couffo dans la région des Plateaux.

Les ministres de la Sécurité togolais, Damehame Yark, et son collègue du Bénin, Saka Lafia, se sont félicités des résultats obtenus. Ils ont souligné que la meilleure façon de lutter contre l’insécurité, les trafics et le terrorisme était de renforcer la coopération régionale.

Les forces de sécurité ont saisi du 8 au 11 mai, 144 motos volées, 2,7 kg de drogue, 16 pistolets et fusils de fabrication artisanale, 13 armes, des faux médicaments, du chanvre et des variétés de bois protégés. En outre, 185 individus ont été interpellés.

D’autres interventions de même nature auront lieu prochainement pour assainir les régions frontalières.

Le Togo et le Bénin sont confrontés à la criminalité transfrontalière, comme d’ailleurs les autres pays de la région. La porosité des frontières rend difficile les contrôles et les interceptions. L’alliance des services de sécurité est donc indispensable.  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.