Sécurité des manifestants

18/09/2017
Sécurité des manifestants

Yark Damehane

Les manifestations organisées par des partis d’opposition les 20 et 21 septembre doivent se dérouler dans le calme comme cela avait été le cas début septembre. En revanche, la police ne tolèrera pas les débordements constatés le 19 août dernier.

Des discussions se déroulent entre les forces de sécurité et les organisateurs pour fixer des itinéraires sécurisés et qui permettent à la population de vaquer librement à ses activités.

Le dispositif sera rigoureux à la fois pour protéger les manifestants et pour éviter des incidents provoqués par des groupes incontrôlés au sein des cortèges, a indiqué mardi le ministre de la Sécurité, Yark Damehane.

Police et gendarmerie veulent aussi prévenir la destruction de biens publics et les pillages.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation.