Sécurité publique

18/12/2015
Sécurité publique

Yark Damehame

De plus en plus de manifestations publiques à caractère politique, syndical, associatif ou tout simplement commercial font appel à des sociétés privées pour assurer la sécurité sans en informer la police et les services de secours.

‘Sans préjuger de la compétence de ces structures privées, il est impérieux que les organisateurs s’adressent également ou concomitamment aux services de sécurité et d’incendie dépendant de l’Etat - police, gendarmerie, sapeurs-pompiers - seuls responsables en définitive et au premier chef de l’ordre public dont les prestations sont gratuites, a déclaré vendredi Yark Damehame, le ministre de la Sécurité.

Selon le ministre, les manifestations doivent disposer d’un encadrement sécuritaire adéquat qui tient compte du contexte, du profil des organisateurs et des participants ainsi que de leur nombre, des itinéraires, de la configuration des sites et de bien d’autres facteurs .

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.

Le rendez-vous annuel des développeurs togolais

Tech & Web

GDG-Lomé organise les 2 et 3 décembre prochains le ‘DevFest’, le rendez-vous annuel des communautés locales de développeurs en collaboration avec Google.

Rencontre Faure-Buhari à Abuja

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, s'est entretenu mardi à Abuja avec son homologue nigérian.