Semaine politique chargée

22/07/2012
Semaine politique chargée

La passation de pouvoir entre le nouveau Premier ministre, Ahoomey Zunu, et son prédécesseur, Gilbert Houngbo, aura lieu lundi matin. Aussitôt après, les consultations se poursuivront pour la formation du nouveau gouvernement.

Depuis le 11 juillet, les ministres se contentent d’expédier les affaires courantes et tous se demandent avec une certaine inquiétude s’ils seront reconduits où s’ils changeront de poste.

Afin de ne pas paralyser encore plus longtemps l’activité gouvernementale, le chef de l’Etat entend aller vite. La nouvelle équipe pourrait être annoncée dès lundi soir ou, au plus tard, en milieu de semaine.

Faure Gnassingbé a d’ores et déjà fixé la feuille de route. Poursuite des réformes économiques et assainissement des finances publiques,  respect des règles de bonne gouvernance, lutte contre la corruption, modernisation des secteurs prioritaires (santé, agriculture, éducation, infrastructures), mais aussi approfondissement du dialogue démocratique. 

Une fois formé, le gouvernement recevra sans doute les responsables de l’opposition pour renouer ce dialogue. Les différends portent essentiellement sur les lois électorales votées récemment. Leur contenu constitue plutôt une avancée par rapport aux précédents textes, mais certains opposants, par opportunisme, dénoncent leur adoption.

Le Togo organisera au dernier trimestre des élections législatives et locales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo et l'Egypte ciblent les jeunes

Coopération

Victoire Dogbe-Tomegah, la ministre en charge de la Jeunesse, effectue depuis mardi une visite de travail en Egypte.

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.