Semodji plutôt optimiste

13/11/2014
Semodji plutôt optimiste

Djossou Semodji

L’heure du premier bilan, forcément provisoire. Un an après la mise en œuvre de la SCAPE (Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi) pour la période 2013-2017, le gouvernement et les partenaires du Togo font le point. Les résultats sont globalement positif, assure le ministre de la Planification, Djossou Semodji, dans un entretien à Republicoftogo.com.

Republicoftogo.com : Quels enseignements tirer de cette première année ?

Djossou Semodji : Les résultats sont encourageants.

Lors de la présentation de la synthèse de la revue, on a pu observer que des progrès avaient été accomplis au niveau des différents axes de la SCAPE. En particulier sur les secteurs porteurs de croissance comme l’agriculture, l’industrie, le tourisme. En ce qui concerne les infrastructures, bons résultats également pour l’éducation, la santé, la protection sociale. Enfin les indicateurs sont bons pour le développement à la base. Mais globalement, de nombreux défis restent à relever.

Republicoftogo.com : Lesquels ?

Djossou Semodji : Ils sont relatifs au financement le plus adéquat des actions de la SCAPE, ainsi qu’à un meilleur fonctionnement du dispositif institutionnel de pilotage du développement.

Le Premier ministre a donné des instructions pour que tous les acteurs gouvernementaux prennent le fonctionnement du DIPD au sérieux afin que de meilleurs résultats soient obtenus.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.