Sens de la marche

20/09/2017
Sens de la marche

Deux cortèges et des milliers de Togolais dans les rues

Lomé sera le théâtre mercredi et jeudi de manifestations organisées par les partis de la majorité et de l’opposition.

UNIR (majorité présidentielle) défilera pour réclamer une limitation du mandat présidentiel et le respect de la légalité.

La coalition de l’opposition marchera sur un autre itinéraire pour exiger également la limitation des mandats avec effet rétroactif, ce qui signifie le départ immédiat du chef de l’Etat dont le mandat s’achève en 2020.

Les opposants fournissent leur propre interprétation de la constitution de 1992 - remaniée depuis - en affirmant qu’elle prévoit cette disposition. Ce qui n’est pas le cas.

Faute d’avoir atteint le quota nécessaire à l’Assemblée nationale, le projet de réforme constitutionnelle sera soumis prochainement à référendum.

Les Togolais devront se prononcer directement sur la modification de la constitution qui prévoit, outre la limitation du mandat présidentiel, l’introduction d’un scrutin uninominal majoritaire à deux tours et l’impossibilité pour les députés de faire plus de deux mandats.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.