Services publics : le réquisitoire de Gilbert Bawara

17/11/2015
Services publics : le réquisitoire de Gilbert Bawara

Gilbert Bawara

Les Togolais ne sont pas satisfaits de leurs services publics. Le taux d’insatisfaction dépasse les 30% et même davantage pour l’éducation et la santé (89%). 

Des chiffres donnés mardi par Gilbert Bawara, le ministre de la Fonction publique, à l’occasion des Journées portes ouvertes de l’administration.

Lenteur, incompétence, mauvaise qualité des prestations, dilettantisme, lourdeur administrative, favoritisme, clientélisme, népotisme, corruption sont autant de maux qui expliquent l’état pitoyable des services publiques, a reconnu M. Bawara.

‘L’administration et les services publics nécessitent des réformes en profondeur pour en améliorer la qualité et en garantir davantage l’accès’, a-t-il indiqué. 

Gilbert Bawara veut rapidement et énergiquement changer tout cela pour répondre aux attentes légitimes des citoyens 

Le gouvernement a lancé en 2006 un programme de modernisation de l’administration, notamment avec l’amélioration du cadre juridique et la réforme administrative, mais le chantier est loin d’être achevé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.