Session sans l’Union

06/04/2010
Session sans l’Union

« Les députés de l’Union des forces de Changement (UFC), n’assisteront pas à la cérémonie solennelle de la rentrée parlementaire ». C’est ce qu’a annoncé mardi à Lomé Me Isabelle Ameganvi, vice-présidente du groupe parlementaire UFC à quelques heures de l’ouverture de la première session de l’année.
« Le groupe parlementaire UFC ne veut pas se rendre complice du coup de force électoral du RPT. Nous estimons que le scrutin du 4 mars 2010 ne s’est pas bien passé et à travers le boycott (…) nous élevons nos voix (…) pour protester contre la victoire de Faure Gnassingbé », a déclaré la responsable de ce parti.
Toutefois, Mme Ameganvi a précisé qu’il s’agissait d’une manifestation de mauvaise humeur davantage que d’un boycott total.
27 députés de l’UFC siègent à l’Assemblée.
Plusieurs délégations de parlementaires des pays de la sous-région prendront part à l’ouverture de la première séance ; la délégation gabonaise est déjà arrivée au Togo.

En photo : le Palais des Congrès de Lomé, siège de l’Assemblée nationale

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.