Session sans l’Union

06/04/2010
Session sans l’Union

« Les députés de l’Union des forces de Changement (UFC), n’assisteront pas à la cérémonie solennelle de la rentrée parlementaire ». C’est ce qu’a annoncé mardi à Lomé Me Isabelle Ameganvi, vice-présidente du groupe parlementaire UFC à quelques heures de l’ouverture de la première session de l’année.
« Le groupe parlementaire UFC ne veut pas se rendre complice du coup de force électoral du RPT. Nous estimons que le scrutin du 4 mars 2010 ne s’est pas bien passé et à travers le boycott (…) nous élevons nos voix (…) pour protester contre la victoire de Faure Gnassingbé », a déclaré la responsable de ce parti.
Toutefois, Mme Ameganvi a précisé qu’il s’agissait d’une manifestation de mauvaise humeur davantage que d’un boycott total.
27 députés de l’UFC siègent à l’Assemblée.
Plusieurs délégations de parlementaires des pays de la sous-région prendront part à l’ouverture de la première séance ; la délégation gabonaise est déjà arrivée au Togo.

En photo : le Palais des Congrès de Lomé, siège de l’Assemblée nationale

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.