Session sans l’Union

06/04/2010
Session sans l’Union

« Les députés de l’Union des forces de Changement (UFC), n’assisteront pas à la cérémonie solennelle de la rentrée parlementaire ». C’est ce qu’a annoncé mardi à Lomé Me Isabelle Ameganvi, vice-présidente du groupe parlementaire UFC à quelques heures de l’ouverture de la première session de l’année.
« Le groupe parlementaire UFC ne veut pas se rendre complice du coup de force électoral du RPT. Nous estimons que le scrutin du 4 mars 2010 ne s’est pas bien passé et à travers le boycott (…) nous élevons nos voix (…) pour protester contre la victoire de Faure Gnassingbé », a déclaré la responsable de ce parti.
Toutefois, Mme Ameganvi a précisé qu’il s’agissait d’une manifestation de mauvaise humeur davantage que d’un boycott total.
27 députés de l’UFC siègent à l’Assemblée.
Plusieurs délégations de parlementaires des pays de la sous-région prendront part à l’ouverture de la première séance ; la délégation gabonaise est déjà arrivée au Togo.

En photo : le Palais des Congrès de Lomé, siège de l’Assemblée nationale

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.