Soins anti-rides pour les routes africaines

07/09/2015
Soins anti-rides pour les routes africaines

Un bon réseau routier favorise le développement

Qu’ont fait les pays de l’UEMOA ces 50 dernières années pour entretenir leur réseau routier ? Les experts de l’Union et de la BOAD ont commandité une étude sur ce thème dont les résultats seront connus prochainement.

En attendant, des représentants des 8 Etats de l’UEMOA, dont le Togo, sont réunis depuis lundi à Lomé pour évoquer cette question à l’initiative de l’Union et de la BOAD.

Disposer de routes modernes est un atout sur le plan économique et social, c’est aussi un vecteur de désenclavement pour de nombreuses régions rurales mais c’est aussi un handicap évident si le volet maintenance n’est pas pris en compte.

Or, de nombreux pays accusent des lacunes dans ce domaine.

Dans la région, grâce à la modernisation du réseau routier, les échanges économiques ont bondi de 122% entre 2009 et 2013.

Mais l’UEMOA note une détérioration rapide des équipements et une insuffisance manifeste en matière de financements publics pour leur entretien.

La rencontre de Lomé est destinée à faire l’état des lieux de l’exécution des travaux d’entretien routier par catégorie de route et par nature des travaux, faire aussi l’état des besoins globaux concernant l’entretien, examiner l’évolution du réseau et dégager les perspectives’, a déclaré Christian Adovelande, le président de la BOAD.

La préservation du patrimoine routier reste une préoccupation constante tant pour les bailleurs de fonds que pour les Etats.

Pour le ministre togolais des Infrastructures et des Transports, Ninsao Gnofam, la préservation du patrimoine routier est une préoccupation constante tant pour les bailleurs de fonds que pour les Etats. Raison pour laquelle il est indispensable de doter fonds d’entretien routiers de ressources.

Le gouvernement togolais sait de quoi il parle. Depuis plus de 5 ans, il a engagé des sommes très importantes dans la rénovation des routes dans les grandes villes et à l’intérieur du pays. Pas question que les milliards investis partent en fumée faute d’entretien.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.