Sortie de route à la LTDH

05/03/2015
Sortie de route à la LTDH

La LTDH n'est manifestement pas dans son rôle

La Ligue togolaise des droits de l'homme (LTDH) a demandé jeudi la démission du Premier Ministre et des ministres de l’Enseignement et de la Fonction publique.

Ces personnalités auraient-elles attenté aux droits de l’homme, à la liberté d’expression ou cautionné des pratiques interdites par les conventions internationales ? En réalité, rien de tout ça.

Se livrant à un étrange mélange des genres, la LTDH reproche au gouvernement son attitude dans le conflit syndical qui l’oppose à la Synergie des travailleurs du Togo (STT).

‘La LTDH impute toute la responsabilité de cette situation délétère au gouvernement (…)’, a déclaré Raphaël Kpandé-Adzare, le président de la Ligue qui passe sous silence les concessions accordées aux syndicats de fonctionnaires par les autorités.

Mais l’hostilité du patron de la LTDH contre le gouvernement ne se limite pas au seul volet social. L’organisation, dont la mission théorique est de défendre les droits de l’homme, accuse le pouvoir de financer les élections sur fonds propres et de refuser de faire ‘des réformes démocratiques exigées par le peuple’, 

La LTDH sort manifestement de son rôle et risque de perdre la modeste crédibilité dont elle bénéficiait encore.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.