Sortie de route à la LTDH

05/03/2015
Sortie de route à la LTDH

La LTDH n'est manifestement pas dans son rôle

La Ligue togolaise des droits de l'homme (LTDH) a demandé jeudi la démission du Premier Ministre et des ministres de l’Enseignement et de la Fonction publique.

Ces personnalités auraient-elles attenté aux droits de l’homme, à la liberté d’expression ou cautionné des pratiques interdites par les conventions internationales ? En réalité, rien de tout ça.

Se livrant à un étrange mélange des genres, la LTDH reproche au gouvernement son attitude dans le conflit syndical qui l’oppose à la Synergie des travailleurs du Togo (STT).

‘La LTDH impute toute la responsabilité de cette situation délétère au gouvernement (…)’, a déclaré Raphaël Kpandé-Adzare, le président de la Ligue qui passe sous silence les concessions accordées aux syndicats de fonctionnaires par les autorités.

Mais l’hostilité du patron de la LTDH contre le gouvernement ne se limite pas au seul volet social. L’organisation, dont la mission théorique est de défendre les droits de l’homme, accuse le pouvoir de financer les élections sur fonds propres et de refuser de faire ‘des réformes démocratiques exigées par le peuple’, 

La LTDH sort manifestement de son rôle et risque de perdre la modeste crédibilité dont elle bénéficiait encore.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.