Sortir les professions culturelles de la précarité

20/03/2015
Sortir les professions culturelles de la précarité

Une presse qui vivote et des artistes paupérisés

Sortir de la précarité les journalistes et les artistes, telle est l’ambition du gouvernement avec le lancement vendredi de la Mutuelle des artistes et journalistes du Togo (MUAJT).

Au-delà du volet couverture sociale (garantie individuelle et assurance maladie), c’est un véritable fonds de soutien à ces deux professions qui prend aussi en compte le volet formation et reconversion.

Il s’agit d’une initiative conjointe du ministère de la Communication et de la Culture et de la Délégation à l’organisation du secteur informel (DOSI).

La presse togolaise est confrontée à de nombreux problèmes - absence de professionnalisme, marché publicitaire étroit, faible distribution, financements politiques ou étrangers de certains titres – qui handicapent son développement.

Les artistes ne sont pas logés à meilleure enseigne dans un environnement où le piratage est roi.

La conséquence fâcheuse de ces nombreuses difficultés réside dans la précarité de ces professions, souligne le Premier ministre Arthème Ahoomey-Zunu qui veut faire des journalistes et des artistes des acteurs financièrement autonomes et rigoureux dans l’exercice de leur métier.

Le gouvernement a annoncé dans la foulée la création du comité de suivi pour la mise en œuvre des recommandations des états généraux de la presse qui se sont déroulés l’année dernière.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.