Souhaiter le dialogue, c’est bien ; y aller, c’est mieux

05/12/2012
Souhaiter le dialogue, c’est bien ; y aller, c’est mieux

Invitée mercredi de Légende FM, Brigitte Johnson Adjamagbo (photo), secrétaire générale de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA, opposition) a plaidé pour l’ouverture d’un dialogue « franc et sincère » avec le pouvoir pour mettre un terme à l’impasse politique au Togo.

«L’Assemblée nationale est arrivée en fin de mandat. La classe politique a le devoir impérieux de tout faire pour mettre fin le plus tôt possible à cette situation exceptionnelle (…) l’opposition appelle à un vrai dialogue pour dégager un consensus afin d’aller aux élections », a indiqué la responsable de la CDPA).

Elle a affirmé que la Coalition Arc-en-ciel, dont son parti est membre, travaille d’ « arrache-pied pour mettre un terme à cette situation de blocage ».

Rappelons que les députés, dont le mandat a officiellement pris fin au mois de novembre, restent en fonction jusqu’aux prochaines élections législatives et plus précisément jusqu’à la prise de fonction de leurs successeurs. Le délibéré de la Cour constitutionnelle est à cet égard très clair. Il n’y a donc pas de vide politique comme l’affirment certains leaders de l’opposition.

En ce qui concerne le dialogue, le gouvernement a toujours dit qu’il y était favorable et l’a même organisé, mais pour des raisons de pure tactique, la CDPA, mais aussi le CAR et l’ANC l’ont jusqu’à présent rejeté.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un Togolais à la tête de la boxe africaine

Sport

Le président de la Fédération togolaise de boxe (FETOBOX), Azad Kelani Bayor, a été élu à la tête de la Confédération africaine de boxe (CAB).

Approche intégrée de la santé

Santé

Chaque année, des millions de parents consultent pour leurs enfants des pharmaciens, des médecins, des tradipraticiens et les emmènent dans les hôpitaux et les centres de santé. 

Soutien de la Croix Rouge suisse

Coopération

La Croix Rouge suisse a fait un don de 55 millions de Fcfa à son équivalent togolais afin de mener des campagnes de sensibilisation sur le virus Ebola.

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.