Soutenir l’élevage est une nécessité

25/08/2015
Soutenir l’élevage est une nécessité

Réduire les importations puis devenir exportateur

Le ministère de l’Agriculture a accordé mardi un appui financier de près de 100 millions de Fcfa à une vingtaine de groupements d’éleveurs. Ce soutien n’est pas le premier car l’ambition du gouvernement est de favoriser la réduction des importations en viande.

Actuellement, le Togo ne couvre que 40% de ses besoins. Les importations en provenance du Burkina, du Niger et du Bénin coûtent chaque année près de 5 milliards de Fcfa.

Aussi priorité a été donnée au secteur de l’élevage avec un soutien accordé aux éleveurs d’animaux à cycles courts comme les ovins, les caprins et les volailles. Un programme auquel s’est associé la Banque mondiale 

L’élevage constitue la seconde source de revenus des populations rurales. Il représente 16,4% du PIB agricole et 6,73% au PIB national.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

'Un Parlement des peuples'

Cédéao

Le Premier Ministre Komi Selom Klassou a ouvert mardi à Lomé la session extraordinaire du Parlement de la Cédéao.

Le Togo et l'Egypte ciblent les jeunes

Coopération

Victoire Dogbe-Tomegah, la ministre en charge de la Jeunesse, effectue depuis mardi une visite de travail en Egypte.

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.